L’HIVER & LA MÉDECINE CHINOISE

L’HIVER & LA MÉDECINE CHINOISE

Le temps est venu de rentrer en soi même, à l’image de la végétation qui prépare son entrée dans l’hiver en arrêtant son activité, nous devenons comme les arbres qui stockent leur énergie dans leurs racines pour un temps, pour mieux renaître au printemps….

En médecine chinoise l’hiver correspond à l’élément eau et à l’organe rein.  Les reins sont considérés comme des organes vitaux puisque de leurs énergies, dépendent les énergies de tous les autres organes.  Ils sont le fondement de notre vigueur physique autant que de notre force mentale, voilà pourquoi il est si important d’avoir “les reins solides”!

L’hiver marque la fin d’un cycle annuel, la terre est épuisée, il lui faut maintenant du repos.  L’hiver est silence, introversion, lenteur, c’est la manifestation du YIN maximum caractérisé par les phénomènes d’intériorité.  Les journées plus courtes nous permettent de passer plus de temps à l’intérieur, d’être à l’écoute de nos besoins et ré-équilibrer nos énergies avant la venue de l’hiver.

La terre couverte de neige se refroidit, poussant le règne animal à se réfugier dans les lieux d’hibernation, les animaux vont reprendre des forces en limitant leurs activités…Il est donc temps, puisque l’hiver est là, de nous reposer, de restaurer nos forces pour amorcer bientôt un nouveau cycle. La réalité est tout autre, bien sûr, personne n’hiberne l’hiver, la vie économique et sociale ne nous permet pas.  Pourtant le cycle saisonnier contraint les êtres à une alternance de rythme qui, si elle n’est pas suivie, entraîne forcément un déséquilibre…Les différents maux qui nous assaillent en cette saison nous invitent à respecter un peu plus les rythmes vitaux.

Des symptômes comme la fatigue, la nervosité, les troubles digestifs, les douleurs du dos, sciatique et lumbagos font leurs apparitions.  Les influences climatiques sont perçues plus violemment, surtout le froid et l’humidité, qui vont accroître la fragilité de l’organisme.  Lorsque l’énergie est basse, le système immunitaire est moins efficace.

L’acupuncture permet de rétablir et tonifier l’énergie vitale, accroître la résistance du corps et du système immunitaire, énergiser et rééquilibrer le système digestif.  De plus, elle soulage les tensions et calme les douleurs, l’inflammation des maux de dos ou des articulations ainsi que l’arthrose.  Par son action sédative elle calme l’esprit (stress, anxiété).

Entretenir la chaleur du corps, des pieds et de la zone lombaire, conserver une base alimentaire chaude, permet de renforcer l’énergie des reins.

Écouter son corps, respecter ses rythmes biologiques, dormir plus tôt, manger beaucoup de légumes racines, graines et noix (et par là se reconnecter à la terre) et privilégier les sorties en pleine nature.

Considérer les rythmes de la Nature et s’y conformer permet de transformer le poids de la vie en Art de vivre. Contenir et restaurer vos forces sera le gage d’énergies vives et de créativité au printemps.

Si vous avez des questions, n’hésitez à me contacter.

Au plaisir!

Monique Chartier, Acupunctrice