L’OSTÉOPATHIE & LES HERNIES DISCALES

L’OSTÉOPATHIE & LES HERNIES DISCALES

Anatomie de la colonne vertébrale

La colonne vertébrale est formée de 26 os, divisés en 5 régions:

  • 7 vertèbres cervicales, dans la région du cou;
  • 12 vertèbres thoraciques, formant la cage thoracique avec les côtes et le sternum;
  • 5 vertèbres lombaires, dans le bas du dos;
  • Le sacrum, formé de 5 vertèbres fusionnées, au niveau du bassin;
  • Le coccyx, formé de 4 vertèbres fusionnées, sous le sacrum.

Les disques intervertébraux se trouvent entre les vertèbres cervicales, thoraciques et lombaires. Ils ont pour fonction d’absorber les chocs et de donner de la mobilité à la colonne. Ils sont composés d’un centre mou, le nucleus pulposus, ou noyau pulpeux, entouré d’anneaux de cartilage fibreux.

Qu’est-ce qu’une hernie discale?

Parfois, lors d’un effort physique, la pression exercée sur le noyau devient trop grande; les anneaux fibreux se déchirent et le noyau glisse vers l’arrière (le plus souvent) ou dans le corps d’une des vertèbres adjacentes: c’est la hernie discale.

Le noyau compresse les structures situées à l’arrière du disque, comme les nerfs spinaux et la moelle épinière, provoquant différents symptômes: douleur au site de la hernie, faiblesse musculaire dans les membres (aux bras si la hernie est cervicale, aux jambes si la hernie est lombaire), picotements ou élancements sur le trajet du nerf atteint (exemple: la fesse, l’arrière de la cuisse et le mollet jusqu’au pied, pour le nerf sciatique).

Les hernies discales se produisent généralement dans la région lombaire ou cervicale.

Traitement ostéopathique des hernies discales

L’ostéopathie peut aider à soulager les personnes souffrant de hernies discales de plusieurs façons, en traitant le site de la hernie et l’ensemble du corps.

Au site de la hernie, il est important de replacer les vertèbres adjacentes au disque intervertébral et de détendre les muscles et les ligaments; de cette façon, le disque et les nerfs subissent moins de pression et la douleur diminue.

Le reste de la colonne doit aussi être mobile: toutes les vertèbres sont reliées par des ligaments et peuvent s’influencer l’une l’autre.

L’ostéopathe peut également traiter les nerfs atteints, au site de la hernie et tout le long de leur trajet, afin de diminuer les symptômes reliés à leur compression.

Les organes peuvent également avoir une influence sur les hernies discales. Par exemple, le petit intestin est rattaché à la colonne lombaire par des ligaments; il est donc important d’équilibrer les organes et les vertèbres correspondantes.

Approches complémentaires et exercices

Les médecins vont généralement prescrire des analgésiques afin de contrôler la douleur. Certaines chirurgies sont également possibles. Les exercices d’élongation sont indiqués; par contre, il est préférable d’éviter le renforcement des abdominaux de type redressements assis.

Dans la vie de tous les jours, avoir une bonne posture et soulever les charges avec prudence (en pliant les genoux, sans torsion de la colonne et sans bloquer la respiration) sont également des éléments clés afin de diminuer les douleurs reliées aux hernies discales.

Carina Fleury, D.O.

 

Références

  1. Tortora, G. et Derrickson, B. (2007). Principes d’anatomie et de physiologie (2e édition; adapté par Forest, M. et Martin, L.) St-Laurent: ERPI.
  2. Harvey, J. (2011). L’entraînement spinal. Montréal: les éditions de l’homme.