L’OSTÉOPATHIE & LA FIBROMYALGIE

L’OSTÉOPATHIE & LA FIBROMYALGIE

Qu’est-ce que la fibromyalgie?

La fibromyalgie est caractérisée par des douleurs chroniques généralisées durant depuis plus de 3 mois, une sensibilité accrue sur 11 ou plus des 18 sites de tender points répertoriés, ainsi d’une fatigue importante.

La douleur peut changer de location, mais typiquement devrait se retrouver autant dans le haut du corps que le bas et autant à gauche qu’à droite. La fatigue qu’en à elle peut être intermittente et varier entre une simple lassitude et un épuisement total. Ces symptômes sont souvent accompagnés d’un sommeil non-réparateur, de maux de tête ou migraines et de troubles digestifs. D’autres symptômes peuvent être présents, mais moins constants : engourdissement des mains et pieds, difficulté de concentration, perte de mémoire, sensation d’enflure, spasmes musculaires, etc.

La fibromyalgie peut avoir un impact significatif sur la vie personnelle, sociale et professionnelle. En effet, il n’est pas rare de voir les symptômes limiter les activités de la vie de tous les jours et donc avoir un effet sur la globalité de la personne. De plus, l’incidence de la fibromyalgie étant assez élevée, soit entre 2 à 4% et toucher davantage les femmes que les hommes, il semble important de mieux comprendre les besoins thérapeutiques des patients atteints de fibromyalgie afin de les accompagner adéquatement. Il est bien entendu nécessaire que cet accompagnement se fasse de pair avec le corps médical.

Les causes et la recherche dans le domaine

Malgré la reconnaissance de la fibromyalgie par l’Organisation mondiale de la Santé en 1992, le milieu médical et scientifique connait peu et mal cette maladie. L’étiologie d’une telle condition n’étant donc pas connue et convenue de tous les experts (les causes pourraient être multifactorielles : physiologiques, génétiques, ainsi que traumatiques), les modalités de traitement ne peuvent qu’aborder les symptômes, plutôt que la cause réelle. Cependant, la fibromyalgie étant un désordre complexe plus qu’un simple syndrome douloureux, beaucoup d’attention est portée à la recherche d’approches thérapeutiques efficaces à soulager ses symptômes. Quelques auteurs s’entendent pour dire que d’intervenir au plus tôt permettrait de prévenir le cercle vicieux des conditions chroniques. De plus, les études qui se penchent sur l’efficacité auprès de la fibromyalgie d’approches uniques n’ont que peu de résultats significatifs. Plusieurs articles scientifiques soulèvent l’intérêt de la multidisciplinarité dans l’accompagnement de cette maladie et les meilleurs résultats sont obtenus par une combinaison de thérapie psychologique et d’entraînement, ajoutée à la médication. Toutefois, bien que la preuve scientifique n’ait pas été établie sur l’efficacité de certaines techniques qui ont ou pas été déjà étudiées, ne signifie pas que cliniquement elles n’ont pas leur place dans l’accompagnement de cette condition complexe. En effet, le domaine scientifique n’en est qu’à ces débuts dans l’étude sur la fibromyalgie et beaucoup est encore à faire, mais certaines lignes de traitement peuvent être utilisées avec confiance grâce à la recherche, comme par exemple le travail myofascial, lymphatique et cranio-sacré, typique au traitement ostéopathique.

Comment l’ostéopathie peut aider?

Comme mentionné précédemment, quelques techniques communes à d’autres approches et ayant été étudiées pourraient être utilisées par les ostéopathes, telles que le massage de tissu conjonctif, le drainage, le relâchement myofascial de zones spécifiques, le strain/counterstrain, le muscle energy et les manipulations cranio-sacrées, afin de réduire la douleur, la sensibilité et la fatigue. De plus, tout traitement qui aurait l’avantage de calmer le système nerveux et de syntoniser le système nerveux sympathique et para-sympathique, pourrait diminuer l’hypersensibilité associée à la fibromyalgie, tel qu’affirmé par Wilbarger et Cook. L’ostéopathie peut travailler à ce niveau.

Stéphanie Pichette Pédemay, D.O.

 

Références

  1. American College of Rheumatology. (2014). 2010 Fibromyalgia Diagnostic Criteria. Tiré de http://www.rheumatology.org/practice/clinical/classification/fibromyalgia/fibro_2010.asp
  2. Association Québécoise de la Fibromyalgie. (2011). La maladie. Tiré de http://www.aqf.ca/index.php?option=com_content&view=article&id=2&Itemid=6
  3. Baranowsky, J., Klose, P., Musial, f., Haeuser, W., Dobos, G. et Langhorst, J. (2009). Qualitative systematic review of randomized controlled trials on complementary and alternative medicine treatments in fibromyalgia. Rheumatology International, 30(1), 1-21. doi: 10.1007/s00296-009-0977-5
  4. Belgrand, L., So, A. (2011). Critères de diagnostic de la fibromyalgie. Revue Médicale Suisse, 286(7), 604-608.
  5. Castro-Sànchez, A. M., Mataràn-Peñarrocha, G. A., Arroyo-Morales, M., Saavedra-Hernàndez, M., Gernàndez-Sola, C. et Moreno-Lorenzo, C. (2011). Effects of myofascial release techniques on pain, physical function, and postural stability in patients with fibromyalgia : a randomized controlled trial. Clinical Rehabilitation, 25(9), 800-813. doi: 10.1177/0269215511399476
  6. Çitak-Karakaya, I., Akbayrak, T., Demirtürk, F., Ekici, G. et Bakar, Y. (2006). Short and lonf-term results of connective tissue manipulation and combines ultrasound therapy in patients with fibromyalgia. Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics, 29(7), 524-527. doi: 10.1016/j.jmpt.2006.06.019
  7. Ekici, G., Bakar, Y., Akbayrak, T. et Yuksel, I. (2009). Comparison of manual lymph drainage therapy and connective tissue massage in women with fibromyalgia : a randomized controlled trial. Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics, 32(2), 127-133. doi: 10.1016/j.jmpt.2008.12.001
  8. Ernst, E. (2009). Chiropractic treatment for fibromyalgia: a systematic review. Clinical Rheumatology, 28, 1175-1178. doi: 10.1007/s10067-009-1217-9
  9. Gamber, R. G., Shores, J. H., Russo, D. P., Jimenez, C. et Rubin, B. R. (2002). Osteopathic manipulative treatment in conjunction with medication relieves pain associated with fibromyalgia syndrome: results of a randomized clinical pilot project. Journal of the American Osteopathic association, 102(6), 321-325. Récupéré du site de la revue: http://www.jaoa.org/content/102/6/321.long
  10. Häuser, W., Bernardy, K., Arnold, B., Offenbächer, M. et Schiltenwolf, M. (2009). Efficacy of multicomponent treatment in fibromalgia syndrome: a meta-analysis of randomized controlled clinical trials. Arthritis & Rheumatism, 61(2), 216-224. doi: 10.1002/art.24276
  11. Hsu, M. C., Schubiner, H., Lumley, M. A., Stracks, J. S., Clauw, D. J. et Williams, D. A. (2010). Sustained pain reduction through affective self-awareness in fibromyalgia: a randomized controlled trial. Journal of General Internal Medicine, 25(10), 1064-1070. doi: 10.1007/s11606-010-1418-6
  12. Kroese, M., Schulpen, G., Bessems, M., Nijhuis, F., Severens, J. et Landewé, R. (2009). The feasibility and efficacy of a multidisciplinary intervention with aftercare meeting for fibromyalgia. Clinical Rheumatology, 28, 923-929. doi: 10.1007/s10067-0090-1176-1
  13. Schneider, M., Vernon, H., Ko, G., Lawson, G. et Perera, J. (2009). Chiropractic management of fibromyalgia syndrome : a systematic review of the literature. Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics, 32(1), 25-40. doi: 10.1016/j.jmpt.2008.08.012
  14. Terhorst, L., Schneider, M. J., Kim, K. H., Goozdich, L. M., Stlley, C. S. (2011). Complementary and alternative medicine in the treatment of pain in fibromyalgia: a systematic review of randomized controlled trials, Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics, 34(7), 483-496. doi: 10.1016/j.jmpt.2011.05.006
  15. van Koulil, S., Effting, M., Kraaimaat, F. W., van Lankveld, W., van Helmond, T., Cats, H., …Evers, A. W. M. (2007). Cognitive-behavioural therapies and exercise programmes for patients with fibromyalgia: state of the art and future directions. Annals of the Rheumatic Diseases, 66, 571-581. doi: 10.1136/ard.2006.054692
  16. Wolfe, F., Smythe, H. A., Yunus, M. B., Bennett, R. M., Bombardier, C., Goldenberg, D. L.,…Sheon, R. P. (1990). The American college of rheumatology 1990 criteria for the classification of fibromyalgia. Arthritis and Rheumatism, 33(2), 160-172. Récupéré à http://www.fibroassist.net/Diagnosis/ACR%201990%20FM%20Criteria.pdf
  17. Wolfe, F., Ross, K., Anderson, J., Russell, i.J. et Hebert, L. (1995). The . Arthritis and Rheumatism,38(1), 19-28. Récupéré à ftp://198.73.164.206/CharestJ/Articles.pdf/Wolfe%20F%201995.pdf
  18. Wuytack, F. et Miller, P. (2011). The lived experience of fibromyalgia in female patients, a phenomenological study. Chiropractic & Manual Therapies, 19(22). doi: 10.1186/2045-709X-19-22