LE PRINTEMPS & LA MÉDECINE CHINOISE

LE PRINTEMPS & LA MÉDECINE CHINOISE

En médecine chinoise le printemps correspond à l’élément bois et à l’organe foie. De plus, le vent est l’influence climatique associée au bois et au printemps. Comment traduire ces informations et ses manifestations dans le corps, voilà comment la médecine chinoise nous permet de comprendre l’importance des changements de saison sur notre corps et notre énergie.

Le foie stocke le sang et le distribue au reste du corps. Appelé aussi “général des armées” il planifie tous les cycles de développement et les stratégies de défense de l’organisme. Il procède à l’élimination des toxines. L’énergie du foie par le biais du sang assure la santé des muscles et des tendons, leur élasticité et leur vigueur. Ainsi, une énergie correcte du foie aide l’être humain à se mouvoir en souplesse.

Toutefois si l’énergie du foie, très puissante à cette saison, n’est pas distribuée harmonieusement dans le corps il y aura des problèmes de menstruations de douleurs menstruelles ou des raideurs musculaires. L’énergie du foie monte vers le haut du corps provoquant maux de tête, tensions musculaires souvent au cou et aux épaules, insomnies, agitation ou hyperactivité, crispation des machoires, irritabilité et colère et si l’énergie ne circule pas soupirs constants, sautes d’humeurs, impatience, sentiment de frustration, d’insatisfaction sont aussi des expressions pouvant émaner de cet organe. Autrefois nous parlions d’un tempérament bilieux!

Le vent est l’influence climatique associée à l’élément bois et au foie. La mobilité s’avère une des caractéristiques majeures du vent. Lorsque les fonctions du foie sont équilibrées le désir de créer se fait sentir: jaillissement d’idées avec l’envie de les transmettre. Mobilité d’esprit, besoin de mouvements et de changements! Cette vivacité nous en faisons l’expérience lorsque nous subissons l’attaque du vent, les symptômes seront violents: douleurs aigües, fièvre ou frissons. Le déplacement constant de la douleur est typique de la perturbation de l’énergie; tantôt un point de côté à gauche, tantôt à droite, puis le lendemain des maux de tête, puis des crampes au mollet, une douleur d’épaule etc…

Le vent pénètre par les points appelés “points du vent” en acupuncture, c’est pourquoi il faut couvrir le haut de votre dos et la nuque les jours de grands vents. Le printemps est éveil et étant partie intégrante de la nature, l’homme au printemps s’éveille lui aussi, le corps s’étire et se déploie. Ainsi, l’envie de bouger est vitale et impérieuse mais nous devons y répondre de façon modérée et progressive pour éviter des blessures.

L’acupuncture harmonise et équilibre les fonctions du foie permettant de soulager les symptômes qui surviennent en cette saison. Lorsque le foie est équilibré l’énergie circule et rétablit l’harmonie corps-esprit.

Je vous souhaite un printemps harmonieux! Au plaisir!

Monique Chartier, Acupunctrice