L’AUTOMNE & LA MÉDECINE CHINOISE

L’AUTOMNE & LA MÉDECINE CHINOISE

La tradition chinoise nous dit qu’à l’automne le ciel et la terre amorcent leur séparation…

L’automne manifeste le déclin du yang et la naissance du yin. Les chinois remarquèrent que des cycles organisent les changements: saisonniers, annuels, cycles de la vie. Si les fruits et les feuilles en tombant à l’automne ne font que suivre un processus naturel, passant par l’âge mur et la mort, le temps passe, les cycles s’enchaînent et nous entraînent dans le même processus de transformation.

L’automne en médecine chinoise correspond à l’organe poumon. Le poumon a pour fonction de distribuer et faire circuler toutes les énergies du corps, il contrôle l’énergie défensive qui correspond à notre système immunitaire. Le poumon est associé au nez, sinus, gorge, larynx et la trachée. Une faiblesse du poumon rend le corps vulnérable aux changements climatiques et en déficience peut se manifester en bronchite, sinusite, rhume, toux, maux de gorge et fatigue.

De plus, la sécheresse est l’influence climatique correspondant à l’automne. Un épiderme sec, rugueux, des affections cutanées tel que l’eczéma ou encore l’asthme et les allergies traduisent une déficience énergétique du poumon.

L’acupuncture, par son action de tonification de l’énergie du poumon, a une action préventive et curative, de plus elle renforcit le système immunitaire.

Lorsque l’énergie des poumons est saine, le souffle s’amplifie et se régule, il participe à la sensation d’espace intérieur et nous lie par son rythme, son mouvement, à l’espace extérieur, l’esprit demeure paisible et la tristesse fait place à la joie!

Je vous souhaite un automne magnifique! Si vous avez des questions ou souhaitez profiter des bienfaits de l’acupuncture en cette saison automnale, n’hésitez pas à me contacter.

Monique Chartier, Acupuncteure