Angélique Desgroseilliers

Conseillière d'Orientation | Chargée de cours UQAM


Durant mes études en anthropologie, j’ai remarqué à quel point l’être humain, pour ne pas dire l’Homo Sapiens Sapiens, consacre énormément de temps dans sa vie professionnelle et ce, depuis le début des temps. De chasseur-cueilleur, il est passé à une multitude de possibilités de professions et de métiers.

Dans une société où la carrière est valorisée et nécessaire pour répondre à certains standards, souvent extérieurs à soi, il m’apparaît essentiel de bien se connaître, de prendre conscience de nos traits de personnalité, nos fonctionnements psychologiques, nos intérêts, besoins, valeurs, aspirations personnelles et professionnelles.

Cependant, la méconnaissance de soi et de son potentiel, l’indécision vocationnelle, la transition et le changement de carrière entrainent une part importante de stress et d’inconfort pouvant se répercuter sur les autres sphères de la vie d’un individu.

Mon rôle est d’accompagner chacun à travers les différentes étapes d’une transition, menant à une décision vocationnelle et une mise en action significative pour sa vie tout en considérant l’environnement et le contexte dans lesquels le changement se produira.

Mon approche est largement inspirée des approches orientée vers les solutions, systémique et narrative, où nous, le client et moi, sommes amenés à co-construire des solutions, à envisager des pistes vers l’atteinte d’un but empreint de sens pour lui. Considérant chacun comme étant unique, j’utilise différentes activités exploratoires permettant de prendre conscience des façons de voir, de percevoir et de faire qui certaines fois peuvent être aidantes et d’autres non aidantes, et ce, dans un climat de confiance et de respect.

Pour reprendre les mots de ma collègue Gaëlle De Roussan, « la santé psychologique découle d’un sentiment de bien-être dans les différentes sphères de la vie d’un individu. » Mon apport dans cette vision de la santé est de permettre un espace de co-création d’où émergeront des solutions menant vers un état de bien-être, des émotions positives dans la vie professionnelle qui contamineront les autres dimensions de la vie afin de vivre un état global de mieux-être.

 
 
 

         Envoyer courriel
         514-508-5255

Accueil

Angélique Desgroseilliers

Conseillière d'Orientation | Chargée de cours UQAM


Durant mes études en anthropologie, j’ai remarqué à quel point l’être humain, pour ne pas dire l’Homo Sapiens Sapiens, consacre énormément de temps dans sa vie professionnelle et ce, depuis le début des temps. De chasseur-cueilleur, il est passé à une multitude de possibilités de professions et de métiers.

Dans une société où la carrière est valorisée et nécessaire pour répondre à certains standards, souvent extérieurs à soi, il m’apparaît essentiel de bien se connaître, de prendre conscience de nos traits de personnalité, nos fonctionnements psychologiques, nos intérêts, besoins, valeurs, aspirations personnelles et professionnelles.

Cependant, la méconnaissance de soi et de son potentiel, l’indécision vocationnelle, la transition et le changement de carrière entrainent une part importante de stress et d’inconfort pouvant se répercuter sur les autres sphères de la vie d’un individu.

Mon rôle est d’accompagner chacun à travers les différentes étapes d’une transition, menant à une décision vocationnelle et une mise en action significative pour sa vie tout en considérant l’environnement et le contexte dans lesquels le changement se produira.

Mon approche est largement inspirée des approches orientée vers les solutions, systémique et narrative, où nous, le client et moi, sommes amenés à co-construire des solutions, à envisager des pistes vers l’atteinte d’un but empreint de sens pour lui. Considérant chacun comme étant unique, j’utilise différentes activités exploratoires permettant de prendre conscience des façons de voir, de percevoir et de faire qui certaines fois peuvent être aidantes et d’autres non aidantes, et ce, dans un climat de confiance et de respect.

Pour reprendre les mots de ma collègue Gaëlle De Roussan, « la santé psychologique découle d’un sentiment de bien-être dans les différentes sphères de la vie d’un individu. » Mon apport dans cette vision de la santé est de permettre un espace de co-création d’où émergeront des solutions menant vers un état de bien-être, des émotions positives dans la vie professionnelle qui contamineront les autres dimensions de la vie afin de vivre un état global de mieux-être.